Christine BIARD-FELTRE, peintre en décor du patrimoine

Peintre en décor du patrimoine

Christine Biard-Feltre est peintre en décor du patrimoine à Ronchamp, en Franche-Comté. Diplômée de la prestigieuse école d’Avignon, centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural, elle se consacre à la peinture décorative pour particuliers, professionnels ou collectivités. La peinture décorative lui permet d’intervenir sur des décors classés, de la restauration de peintures murales jusqu’à la création contemporaine. Elle maîtrise faux-bois, faux-marbre, trompe-l’œil, décors peints traditionnels ou évènementiels, réalisation de fresques et propose toute une gamme d’enduits à la chaux, stucs, badigeons résolument modernes mais exécutés à la manière traditionnelle. Les meubles peints font parties de ses réalisations, tout comme la peinture décorative sur clavecins.

Mon atelier

Après la restauration de peintures décoratives, en privé, d’une ferme comtoise du 18ème, le besoin d’un apprentissage dans le métier de « peintre en décor du patrimoine » s’est fait sentir, et notamment dans le domaine des matériaux traditionnels du décor peint .

Christine Biard Feltre, peintre en décors du patrimoine

Christine Biard Feltre, peintre en décors du patrimoine

J’ai donc choisi de me former à l’Ecole d’Avignon, spécialisée dans le domaine du patrimoine et reconnue pour ses techniques de peinture à la chaux et des matériaux anciens.  Ensuite, grâce aux connaissances acquises dans le domaine de la peinture en décor du patrimoine et à ma pratique personnelle, j’ai pu créer mes propres formulations d’enduit et de peinture.

Je privilégie toujours l’emploi de matériaux naturels et traditionnels tels que la chaux, les pigments, le sable, la poudre de marbre, la colle de peau, l’ œuf, l’huile, etc…

J’ai donc une grande liberté de création dans mes peintures décoratives, ce qui me permet de coller aux mieux aux désirs et attentes de mes clients. En utilisant des peintures et produits les plus naturels possibles, je privilégie ma santé et celle de mes clients.

J’utilise aussi des peintures et des vernis du commerce comme l’acrylique ou des peintures naturelles que je sais améliorer par un apport d’adjuvent, si nécessaire, pour obtenir le résultat souhaité. En matière de peinture décorative du patrimoine, je suis toujours à l’écoute des nouveautés.

Mes travaux de peinture en décor du patrimoine, sont aussi bien pour des particuliers lors de la construction ou la rénovation de leur intérieur, que pour des professionnels (hôtel, bar, restaurant, bureaux ou hall d’entreprise), ainsi que pour les pouvoirs publics (Eglises, monuments classés, musées, expositions, patrimoine architectural).

Ma méthode de travail s’applique à tous les lieux que je décore, pour commencer j’étudie les lieux avec l’architecte et/ou le client et nous élaborons le décor ensemble. Après quoi je détermine les matériaux les plus adaptés au décor et je propose un échantillon et un devis toujours gratuit (voire une maquette pour les décors les plus élaborés).

Mon métier part de la peinture en bâtiment et préparation de fonds jusqu’à la peinture de tableau (copie ou création de décor sur toile), en passant par le meuble, la fresque ou encore le trompe l’œil et la restauration de peintures murales ; sans oublier les enduits chaux, stucs, tadelakt…

N’hésitez pas à me contacter pour de amples informations, les devis sont gratuits !


L’enduit, et vos envies prennent formes !

J’utilise les multiples possibilités de la chaux pour faire de vos murs un véritable objet de décoration. La chaux demeure le matériau millénaire de la décoration et s’intègre parfaitement à tous les styles d’intérieur.

Le stuc, qui est un enduit teinté à base de chaux, peut être noir et mica, rouge, gris, …

L’enduit peut laisser apparaître des rayures, être regravé de rayures, façon stuc avec un glacis nacré, …

Si vous avez envie de réaliser un décor unique et à votre image, l’enduit à la chaux offre d’immense possibilité. Pour cela, n’hésitez pas à me contacter. Je commencerai par étudier les lieux puis, ensemble, nous élaborerons le décor ensemble. Après quoi je détermine les matériaux les plus adaptés au décor et je vous proposerai un échantillon et un devis.

Eduit à la chaux par Christine Biard Feltre, peintre en décors du patrimoine


Trompe l’œil en peinture décorative

Pour les particuliers, professionnels ou collectivités, je peux réaliser des trompe-l’œil sur murs, plafonds ou au sol.

Il peut s’agir de trompe-l’œil sur un thème précis, comme ceux réalisés sur le thème de l’eau pour une exposition temporaire. Plusieurs scènes sont représentées dans ces décors peints : cascade, plan d’eau, berges, …

Il peut s’agir de décorer une surface avec une imitation de faux bois, faux marbre, … en donnant du relief à vos mur, … tous les décors sont possibles grâce à la peinture décorative.

Ce peut être sur un meuble peint, comme ce chat que l’on imagine à la chasse aux souris !

Les trompe-l’œil peuvent aussi être figuratif et représenter des décors anciens.
Tous ces décors peuvent être réalisé en atelier et marouflé ensuite sur place, ou peints directement sur le mur. Dans ce cas, j’utilise de la peinture acrylique sur toile de lin ou de coton.

Trompe l'oeil, Christine Biard Feltre, peintre en décor du patrimoine


Conservation restauration de peintures murales

Par ma formation de peintre en décor du patrimoine, je peux intervenir dans la conservation et la restauration de peintures murales pour les particuliers ou les collectivités. Faux marbre, faux bois, décors peints, … toutes ces peintures décoratives peuvent être restaurées.

Ce fut le cas par exemple lors de la réhabilitation d’un appartement privé. Nous avons restauré les peintures d’une niche, peinte en faux marbre.

Avec l’accord du propriétaire et du conservateur du patrimoine, nous avons restauré le faux marbre d’origine. Nous avons également crée de faux marbres sur les plinthes pour avoir une cohérence de l’ensemble, en s’inspirant du marbre de la cheminée, comme cela se pratiquait au 18ème siècle.

Restauration conservation faux marbre


Relooking de meubles grâce à la peinture dédorative

Je peux redonner une seconde vie à vos meubles grâce à la peinture décorative. Vos meubles peints, retrouvent une place importante dans votre maison car ils sont peints selon vos goûts et modernisés.

Je peux travailler dans différents styles avec des effets de matières : patine, faux bois, trompe l’œil, … Selon le décor, je travaille avec de la peintre à l’huile, acrylique, … j’utilise des matériaux et pigments naturels pour réaliser tous ces décors.

Comme un meuble, je peux également décorer des clavecins grâce à la collaboration que j’entretiens avec un facteur de clavecin. Faux bois, lettrage, … viennent embellir cet instrument.

meubles peints par Christine Biard Feltre, peintre en décor du patrimoine

Portraits

Pour mieux me connaître, certains journalistes parlent de mon métier, peintre en décor du patrimoine et de mon cursus. Je vous retranscrit ici 2 d’entres eux qui retracent bien mon parcours de Peintre en décor du patrimoine. Vous pouvez ainsi, mieux me connaître:

Article rédigé par le Magazine Carnets Comtois de septembre 2015 :

« La peinture au naturel

Christine Biard-Feltre, peintre en décor du patrimoine, ne se contente pas d’ouvrir un pot de peinture, elle crée ses propres mélanges et avoue un faible pour les beaux enduits à la chaux.

Les murs de sa maison ont beau avoir été recouverts, ils n’en demeurent pas moins riches d’une histoire singulière. « Un prisonnier allemand les avaient peints ». Christine Biard-Feltre se souvient fort bien de ce délicat motif floral qui ornait les murs intérieurs. Lorsqu’elle a acquis cette ancienne ferme de Plancher-Bas avec son époux, ils ont tout refait du sol au plafond. Une bonne expérience qui lui a donné envie d’aller plus loin. « Le bâtiment, c’est fait pour moi, cela me plaît ». En 2006, elle intègre l’école d’Avignon, centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural. Elle suit une formation durant un an et se consacre depuis à la peinture décorative. Pour les particuliers comme les professionnels ou les collectivités, les possibilités de travaux sont infinies.

Christine Biard-Feltre présente sur écran quelques-unes de ses réalisations, comme ces clavecins peints dans les règles de l’art. Ici du faux bois, là du faux marbre et pourtant, on dirait du vrai.

Elle avoue un faible pour les matériaux traditionnels et notamment pour les enduits à la chaux : « On peut tout faire avec la chaux, depuis des décors simples jusqu’à la chapelle Sixtine ». Elle-même est autorisée à travailler dans les lieux classés et elle est déjà intervenue, par exemple, au château de Valleroy en Haute-Saône.

Peinture à l’œuf, à la colle de peau de lapin, à la caséine…

On le sait, les peintures peuvent dégager des substances toxiques, Christine Biard-Feltre se montre sensible à la qualité des produits qu’elle utilise : « Je connais les matériaux, je ne suis pas quelqu’un qui ouvre le pot de peinture et qui l’applique. Autrefois, les peintres fabriquaient leur propre mélange, puis cela s’est perdu. Je fais mes peintures moi-même et je choisis ce qui est le plus écolo, c’est mieux pour moi et les clients ».

La peinture à l’œuf, à la colle de peau de lapin, à la caséine, elle a appris tout cela à l’école d’Avignon. Elle a d’ailleurs toujours gardé contact avec l’établissement et les anciens élèves, cela permet d’intervenir à plusieurs sur des chantiers, d’être plus efficaces et d’échanger.

Travailler de façon traditionnelle n’empêche pas d’aimer la modernité. Christine Biard-Feltre se sent bien dans le contemporain. Elle montre un bel enduit à la chaux réalisé pour un architecte. Plusieurs applications ont été nécessaires pour parvenir à cet aspect veiné du bois où se nichent diverses nuances de rose.

Elle passe sans difficulté d’une fresque historique à la réalisation d’un trompe-l’œil sur une commode. Christine Biard-Feltre aime autant la matière que les motifs et aura bientôt son propre atelier à domicile. Les murs de sa maison ne sont-ils pas habitués à veiller sur les talents qui s’y expriment spontanément ? »

Article du Journal Le Pays – BHM, du 8 avril 2013, écrit par Karine Frelin, journaliste

Article de presse Christine Biard-Feltre, peintre en décor du patrimoine

Article de presse Christine Biard-Feltre, peintre en décor du patrimoine

« C’est la maison qu’elle avait entièrement repeinte à Plancher-Bas, qui fait naître chez Christine Biard-Feltre la passion de la peinture en décors. Une formation plus loin et la jeune femme s’est tracé un chemin.

Il n’y a pas de hasard, quand elle choisit sa maison, à Plancher-Bas (Haute-Saône), il y a quelques années, Christine Biard-Feltre ne sait pas encore qu’elle  va donner une continuité à son histoire.  « C’est une ancienne ferme, dans laquelle, un peintre en décors, prisonnier de guerre allemand, avait déjà tout restauré. Puisqu’il était captif, il avait le temps de refaire la décoration, à la façon des peintres itinérants. La maison n’était plus habitée depuis vingt ou trente ans, elle était dans son jus. » Avec quelques décors certes intéressants, mais un peu démodés, qui ne sont plus au goût du jour, et que la jeune maman de trois enfants, aujourd’hui âgés de 24, 22 et 10 ans, décide néanmoins d’effacer.

C’est important d’avoir du goût, mais le goût, ça s’éduque.

« Je me suis alors prise au jeu, j’ai voulu aller plus loin et, en 2006, j’ai intégré l’Ecole d’Avignon », raconte t-elle. Son ancien métier, c’était « mère au foyer, à Plancher-Bas », sourit-elle. Elle ne l’a pas laissé tombé, loin de là, mais « cette formation, je l’ai faite pour moi ». Et l’idée de se lancer elle-même a très rapidement effleuré cette jeune femme très manuelle. « L’objectif, dès le début, était d’en faire mon métier. »

Ce dernier  week-end, elle participait aux portes-ouvertes des Métiers d’Art de Franche-Comté, aux côtés de Clara Gettliffe, céramiste, à l’atelier des Lilas de Sermamagny. En exposant quelques toiles.

Le support favori de Christine, ce sont les murs, les décors « qui sont faits pour qu’on les voies de loin, que ce soit des enduits à la chaux, de faux marbres, des trompe-l’œil ». Après cette année de formation et un diplôme en bonne et due forme, elle se lance, en 2006, avec le soutien de Coopilote, qui lui permet, durant deux ans, de faire du portage salarial. « De moi-même, je n’aurais jamais fait toutes les démarches que Coopilote m’a permis de réaliser. Même quand on est de bonne volonté, qu’on travaille bien, on ne peut pas être qu’artiste. »

Aujourd’hui, Christine continue seule son chemin, sous forme d’auto entreprise, en attendant de bien se faire connaître, bien qu’elle travaille déjà bien au-delà du périmètre du nord Franche-Comté, habilitée à intervenir sur des décors classés, chez les particuliers, dans les châteaux ;, mais aussi dans les cuisines à rénover. « Je ne me catonne pas à un seul style. Dans le patrimoine, on colle au lieu, on n’a pas le choix. Dans le moderne, on peut aussi proposer des enduits, des stucs. C’est important d’avoir du goût, mais le goût, ça s’éduque. »

En Avignon, Christine Biard-Feltre a appris la chimie, des couleurs et des matières. Elle sait travailler les matériaux ancestraux, notamment la chaux, « il y en a partout, dans tous les pays ». Surtout, elle connaît désormais les matières de A à Z. « Peintre en décors, c’est un vieux métier. Ce qui nous apparaît un faux marbre ou un faux bois classiques a une subtilité selon les époques. »

Les techniques d’hier se mêlent aux produits d’aujourd’hui et Christine Biard Feltre, avec sa patte, s’en fait le lien. »

Karine Frelin, Journal BHM – Le Pays, lundi 8 avril 2013

Nous contacter

23 rue d'Orière
70250 Ronchamp

47.719399,6.638061500000049

Contactez-nous pour toutes demandes particulières :

Envoyez-nous un mail